Business Plan Collaboratif

LES ETAPES POUR OUVRIR UNE BOUCHERIE

pexels-airam-datoon-8657082

Le logiciel qui réalise votre business plan en deux clics

logo 1 (1)

Le logiciel qui réalise votre business plan en deux clics

0%

LES ETAPES POUR OUVRIR UNE BOUCHERIE

Vous souhaitez créer votre propre entreprise et devenir boucher ? Si vous êtes passionné par votre métier et que vous souhaitez ouvrir une boucherie mais que vous ne savez pas par où commencer. Bonne nouvelle ! Ce guide spécial va vous aider.

Le marché de la boucherie et ses tendances

La première étape pour ouvrir une boucherie : faire des recherches sur le marché pour comprendre sa taille, sa forme, son niveau de concurrence et ses tendances.

Selon la Confédération Française de la Boucherie, Boucherie-Charcuterie, Traiteurs, la filière boucherie et charcuterie représente environ 20 000 entreprises et réalise un chiffre d’affaires de 6,1 milliards d’euros et attire 80 000 personnes (entrepreneurs, familles, salariés et stagiaires).

Le secteur de la viande se porte bien puisque la Fédération des centres de contrôle agréés (FCCA) indique que son activité a augmenté de +2,7% en 2013, tandis que les ventes des artisans toutes activités de négoce confondues ont baissé de 0,4% (source). Alors que le marché a connu diverses crises dont la maladie de la vache folle et une baisse de la consommation de viande, notamment en rapport avec le pouvoir d’achat, les consommateurs apprécient le travail professionnel d’assurance d’une viande de qualité.

Le marché est en hausse et pour en profiter il faut mettre en avant son savoir-faire pour se démarquer de la grande distribution. Pour les bouchers, on observe une tendance vers un positionnement haut de gamme plutôt que vers des surfaces plus grandes, y compris des rénovations de magasins, des investissements dans les communications et une emphase sur l’accueil et le conseil.

L’étude de marché locale

La deuxième étape du démarrage d’une boucherie consiste à rechercher le marché dans la région où se situeront vos futures opérations.

L’étude de marché doit vous permettre d’évaluer l’attractivité et la concurrence de votre emplacement. De cette façon, vous pouvez limiter l’incertitude et le risque dans votre projet d’ouverture d’une boucherie.

L’étude de marché nous permet de :

  • Assurez-vous que la clientèle dont vous avez besoin est là et en nombre suffisant : bonne circulation piétonne, bonne visibilité du magasin, stationnement à proximité
  • Comprendre les attentes des clients en produits et services : livraison, services traiteur, boucherie simple, charcuterie de boucherie, boucherie bio ou encore boucherie halal
  • Fixer les prix que les clients sont prêts à payer : selon les prix des concurrents et selon les objectifs de rentabilité
  • Choisissez les bons moyens de communication pour atteindre vos objectifs : publicité, ambiance locale, positionnement d’image
  • Évaluez vos objectifs : parts de marché et prévisions de revenus

Voici les informations dont vous avez besoin :

  • Demande (clients potentiels) : particuliers et/ou professionnels, type de foyer, âge moyen des acheteurs, catégories sociales professionnelles, pouvoir d’achat, habitudes de consommation, localisation, etc.
  • Offres (concurrents directs et indirects) : concurrents établis, concurrence en ligne, départs à la retraite à venir, etc.
  • Environnement de vos futures activités : projets d’aménagement urbain, lois locales, etc.

Vous pouvez utiliser Internet pour recueillir ces informations, mais vous ne pouvez pas éviter de visiter le site pour rencontrer des clients potentiels.

Le choix du statut juridique de votre future boucherie

La forme juridique d’une société affecte :

  • Impôts de votre société : impôt sur la société ou impôt sur le revenu
  • Votre régime social : régime indépendant ou régime salarié
  • Votre responsabilité : Cela peut être limité aux dons d’entreprise ou peut être illimité (c’est-à-dire que vos biens personnels peuvent être en danger).
  • Gestion : comment se prennent les décisions au sein d’une entreprise

Les choix ne sont pas aussi compliqués qu’on pourrait le croire. Commencez à vous renseigner en lisant notre guide comparatif des principales formes juridiques.

Une fois votre statut juridique choisi, vous pouvez contacter le Guichet Unique pour procéder à la constitution de votre société.

Se renseigner sur la règlementation

A noter tout d’abord que l’exercice du métier est subordonné à l’obtention d’un diplôme technique (au moins CAP ou BEP). De ​​plus, sauf dérogation, suivre des cours préparatoires à l’installation proposés par la Chambre des Métiers. (Loi n°82-1091 du 23 décembre 1982).

De son côté, la profession est soumise à diverses obligations.

La pré-inscription au service vétérinaire et l’inscription au Registre du commerce (pour les activités artisanales) ou au Registre du commerce et des sociétés (pour les activités commerciales) sont obligatoires.

Les commerçants souhaitant vendre de la viande à la commune doivent s’inscrire auprès des services vétérinaires départementaux par le biais d’une déclaration de dispense d’enregistrement sanitaire. Les bouchers qui souhaitent congeler des produits d’origine animale ou dérivés d’animaux dans leurs locaux doivent également se présenter au même service.

Enfin, il est soumis à diverses réglementations applicables aux magasins et lieux recevant du public. La Confédération Française de la Boucherie, Boucherie-Charcuterie, Traiteurs fournit de nombreuses informations sur le sujet et propose de nombreux documents de référence et autres contrats types, alors consultez leur site internet avant de démarrer une boucherie.

Le business plan boucherie

Elaborer un business plan pour ouvrir une boucherie est une étape nécessaire pour toute personne souhaitant ouvrir sa propre structure. Grâce à ce document, notamment les états financiers joints avant de se lancer, l’entreprise peut au moins confirmer sur papier qu’elle est financièrement viable.

Mais le business plan ne sert pas seulement à évaluer la rentabilité de votre entreprise. Cet exercice est également précieux pour les entrepreneurs car il les oblige à considérer en détail tous les aspects du démarrage d’une entreprise et les guide pour quantifier avec précision les fonds nécessaires au démarrage d’une entreprise.

Aussi, rappelez-vous que votre business plan est votre document de référence pour convaincre vos partenaires financiers de vous suivre dans cette aventure. Il est systématiquement réclamé par les banques, les investisseurs institutionnels et les pouvoirs publics.

En termes simples, le business plan de votre boucherie se compose de deux parties :

  • Une section écrite utilisée pour présenter le projet et mettre en évidence ses avantages
  • La partie quantifiée, la prévision financière, est utilisée pour mettre en évidence les besoins de financement de l’entreprise et sa rentabilité potentielle

Cet exercice peut sembler intimidant, surtout si vous n’avez jamais rédigé de business plan et que vous ne savez pas comment procéder. Veuillez noter qu’il existe une solution. Par exemple, vous pouvez utiliser notre logiciel de business plan collaboratif en ligne.

L’utilisation d’un logiciel pour créer un business plan de boucherie présente plusieurs avantages :

  • Le logiciel prend en charge les calculs et produit les prévisions annuelles des états financiers (compte de résultat, bilan, tableau des flux de trésorerie, calcul de l’équilibre financier, etc.).
  • Vous serez guidé à travers des instructions pour chaque partie et un modèle de plan d’affaires prédéfini.
  • Les documents professionnels sont formatés et prêts à être envoyés aux conseillers bancaires.

Si ce type de solution vous intéresse, vous pouvez vous inscrire ici et essayer gratuitement le logiciel.