Business Plan Collaboratif

Le logiciel qui réalise votre business plan en deux clics

logo 1 (1)

Le logiciel qui réalise votre business plan en deux clics

0%

Créer mon business plan : comment m’y prendre concrètement ?

créer mon business plan

Vous parlez de comment créer mon business plan ? Peu importe ce que vous êtes, que ce soit un porteur d’une idée grandiose de projet, un freelance ou tout simplement un entrepreneur, il vous arrive de vous sentir certains jours rempli d’une énergie qui vous incite à réfléchir sur une idée d’entrepreneuriat bien précise.

Vous vous demandez quand ce moment “comment créer mon business plan “arrive, comment faire mais surtout avec quel argent le faire. Vous avez raison de penser pareil car un business plan n’est pas à prendre à la légère. C’est la ferme assurance d’un succès fulgurant ou d’un échec luisant selon la manière dont il est créé. Ce billet vous en dira long sur la réalisation d’un business plan.

 

Créer mon business plan : Quelles sont les caractéristiques d’un business plan prometteur ?

Pour impacter, un business plan doit aider le lecteur à savoir de façon très rapide et précise quelle est la question à laquelle votre service répond. Il ne devrait pas avoir à percevoir la quintessence de votre projet après avoir lu 1000 mots. Il ne sera probablement plus là pour vous lire. Ensuite, votre lecteur doit savoir exactement qui est l’auteur de ce business plan, quels sont les éléments qui le motivent et aussi ce qu’il vise ainsi que ses outils de travail. 

Pour faire court, après vous avoir lu, il doit pouvoir vous accorder une certaine confiance sans même vous avoir vu. Un autre aspect de la chose est que le lecteur doit pouvoir quantifier la valeur de votre projet ainsi que toute la peine que vous vous êtes donnés pour établir le business plan. Enfin, il doit pouvoir avoir une idée claire de ce qu’il pense de votre projet et de tous ses contours. 

Dans le but de permettre à votre business plan d’être poignant et convaincant, vous devez vous assurer qu’il est soigné. La raison d’une telle assertion est que la première impression qu’aura le lecteur en vous lisant est celle qui va déterminer s’il vous fera confiance ou pas. En vous assurant donc de la bonté de sa première impression, vous mettez toutes les chances de votre côté pour lui faire pencher vers vous. 

En plus d’être soigné, il doit être concis. En temps normal, un business plan est un document de 10 à 30 pages environs, annexes exclues. Dans le but d’éviter de le remplir de futilités, il est indispensable d’aller à l’essentiel dans chacune de vos phrases et de ne surtout pas magouiller pour faire gonfler le nombre de pages. La réussite d ‘un business plan ne repose pas sur la quantité de pages mais sur leur qualité. Un business plan de 10 pages peut valoir mieux qu’un autre de 30 pages.

créer mon business plan : Quelques conseils pratiques pour rehausser le niveau de votre business plan

Pour commencer, vous devriez mettre en valeur l’équipe avec laquelle vous travaillez. Présentez leurs compétences ainsi que celles des personnes qui occupent les postes majeurs de l’entreprise. Le but de cette manœuvre est tout simplement de démontrer que vous n’êtes pas seul, ce qui sous-entend déjà que vous avez un excellent esprit d’équipe, et que vous travaillez avec des personnes compétentes et capables de vous amener vers un succès éclatant.

N’oubliez pas non plus de parler des personnes externes dont vous avez recueilli les avis pour en faire des améliorations pour votre projet. Cette étape permettra de montrer que vous avez un esprit d’écoute assez développé et doté d’une humilité remarquable. Sachez que personne n’achète un produit à cause de sa beauté ou de sa célébrité, mais plutôt à cause de sa valeur ajoutée. Pensez donc à rappeler de façon claire la manière dont votre produit change la vie de ses acheteurs.

conseils pour élaborer son business plan

Vous pouvez à présent effectuer le grand saut et vous lancer en créant votre business. Vous avez maintenant les connaissances nécessaires et les épaules pour les porter sur vous. Surtout, n’ayez pas peur.

 Toutefois, il est important de garder à l’esprit que votre business plan doit mettre en lumière la fiabilité de votre étude de marché (qui peut être annexée au business plan) et votre parfaite connaissance des cibles que vous privilégiez.

En d’autres termes, à la lecture de votre business plan, il doit être possible de comprendre la pertinence et la solidité de votre positionnement sur le marché. Quant à la question comment créer mon business plan, cela requiert de respecter certaines étapes. 

Autrement dit, il faudra: 

  • Faire preuve de réalisme : Le lecteur de votre business plan doit comprendre que vos stratégies opérationnelles sont cohérentes avec les attentes de votre cible et votre business model. À ce titre, le business plan reprend tout ou partie du business model. Mais faites preuve de réalisme : surestimer ou sous-estimer volontairement certains paramètres peut vous desservir.

 

  • Mentionner les difficultés éventuelles :Le business plan doit aussi faire apparaître les éventuelles difficultés ou risques  du projet : une compétence encore manquante dans votre équipe, des éventuelles difficultés de gestion ou avec un sous-traitant, etc. L’important est que vous rassurez les lecteurs du business plan en démontrant votre lucidité vis-à-vis de ces défis et en indiquant comment vous comptez les surmonter.

 

  • Présenter les choses simplement mais clairement: Dans une grande majorité de cas, le principal lecteur de votre business plan est le financeur potentiel du projet. Ce dernier n’est pas forcément un spécialiste de votre domaine d’activité, de plus, vous n’êtes probablement pas le seul projet auquel il est susceptible d’apporter son concours.  C’est pourquoi votre business plan doit être présenté très clairement, et cela dès le début du document. Le lecteur doit appréhender très rapidement qui vous êtes, pourquoi vous vous lancez dans ce projet (vos objectifs et ambitions) et si vous pouvez vivre avec votre projet et lui permettre un bon retour sur investissement.

 

  • Être synthétique : Pour être efficace, un business plan doit avant tout être précis et donc privilégier le qualitatif au quantitatif. Faire figurer un trop grand nombre de données, d’autant plus si leur lien avec le projet est discutable, peut être contre-productif.

 

  • Expliquer et justifier les données chiffrées: Toutes les données chiffrées que vous indiquez dans vos prévisionnels financiers doivent être justifiées. Par exemple, l’évaluation du nombre de clients potentiels doit être basée sur des données fiables, recueillies par exemple par le biais d’une étude de marché, d’une enquête de terrain.
  • Ne négligez pas la présentation de votre document: Le business plan doit refléter votre projet, à ce titre il se doit d’être clair, lisible, ordonné, cohérent…sur le fond comme sur la forme. Il est fortement conseillé de réaliser un sommaire avec des chapitres, des titres et intertitres, ainsi que des annexes et éventuels schémas pour rendre votre propos plus agréable à lire. N’hésitez pas à faire relire votre business plan à une ou plusieurs interlocuteurs extérieurs avant de la finaliser. De même une synthèse d’une ou deux pages est recommandée (voir ci-dessous).

 

  • Rédiger une synthèse: Vos lecteurs ne sont pas toujours des spécialistes de votre domaine d’activité, de même vous n’êtes peut être pour eux qu’un projet parmi d’autres et ils ne pourront donc pas y consacrer trop de temps, du moins en première approche. C’est pourquoi il est conseillé de rédiger une ou deux pages de synthèses particulièrement soignées. Grâce à cette seule synthèse, le lecteur doit être capable de savoir ce que vous vendez, à qui, combien et pourquoi vous allez probablement réussir

 

  • Adapter votre business plan en fonction de votre interlocuteur :Le business plan n’est pas un document figé ! Il serait d’ailleurs plus correct de parler « des » business plan d’une entreprise. En effet, le business plan est présenté ou transmis à des acteurs très différents qui n’ont pas les mêmes points d’attention. Un banquier sera bien évidemment très attentif aux données chiffrées (besoin en fonds de roulement, durée prévue du remboursement, montant de l’emprunt demandé, les garanties, etc.), alors qu’un investisseur sera lui plus attentif au résultat net ou au seuil de rentabilité, et un distributeur aux volumes de vente.

 

Prévoyez donc d’établir plusieurs versions du business plan, adaptées à chacun de vos différents interlocuteurs.  Avec ces conseils, comment et quand créer mon business plan ne doit plus être une question qui vous fait peur. Au contraire, vous devez désormais aborder cette question “comment créer mon business plan ” de manière séreine. Quoi de mieux que de vous faire accompagner par un expert en rédaction de business plan. 

 

Autres Articles