Business Plan Collaboratif

Business Plan Software

GTranslate

COMMENT SE LANCER DANS LE MARAICHAGE BIO

pexels-pixabay-163774

Le logiciel qui réalise votre business plan en deux clics

logo 1 (1)

Le logiciel qui réalise votre business plan en deux clics

0%

COMMENT SE LANCER DANS LE MARAICHAGE BIO

Les Français essaient de plus en plus de se rapprocher des producteurs locaux, mais aussi de privilégier les produits bio et de mieux manger. Ces dernières années, de plus en plus d’agriculteurs se sont tournés vers l’agriculture biologique pour répondre à la demande.

Vous songez à vous lancer vous-même dans le jardinage biologique mais vous ne savez pas par où commencer… Comme tout projet d’entreprise, l’aventure comporte des embûches parfois difficiles à franchir.

Dans notre guide pratique, nous avons rassemblé les étapes de base à suivre pour donner vie à votre projet. Suivez notre guide !

Faire l’étude de marché d’un maraîchage bio

Pour mener une étude de marché pour démarrer le jardinage biologique, vous devez d’abord comprendre s’il existe une opportunité commerciale dans le domaine de la plantation. C’est la première pierre que nous apportons à l’édifice au démarrage du projet et, en particulier, nous devons nous assurer que tous les scénarios et risques pouvant affecter la pérennité de l’activité sont pris en compte.

Il y a plusieurs facteurs à considérer dans votre analyse :

  • Comment va l’industrie ?
  • Taux de croissance, concurrence, tendances, nombre de fermes sur le marché, taille, ventes totales, etc. ?
  • Quels sont les besoins des clients ?

En tant que jardinier, vous vendez principalement vos produits par l’intermédiaire de revendeurs, bien que vous puissiez vendre directement depuis votre ferme.

  • A quelle fréquence allez-vous livrer les magasins où vous vendez ?
  • Combien de personnes sont susceptibles d’aller directement dans votre cour ?
  • Combien de restaurants seront intéressés par votre produit ?
  • Intéressé par la location d’une place au marché ?
  • Quelles sont les marges réalisables dans les deux cas, quelles sont les attentes des consommateurs et des distributeurs, quels sont vos concurrents locaux ?

Leur nombre, leur localisation, le type de production et le prix pratiqué sont des critères incontournables. Pour vous inspirer ou vous démarquer lors de la création de votre entreprise de maraîchage biologique, il est important de comprendre leur stratégie de diffusion.

Zoom sur le marché du bio

Le marché bio est en plein essor. Selon l’Agence Bio, plus de 9 Français sur 10 déclarent consommer des produits bio en 2019, dont 3/4 pensent en consomme régulièrement. Selon la même enquête, 92 % des Français accordent une grande valeur aux produits qu’ils achètent en France, ce qui est bon pour les exploitations agricoles. On estime également que 54% des Français ont changé leurs habitudes de consommation, privilégiant les circuits de consommation courts et locaux.

Ces éléments sont essentiels pour comprendre l’état du secteur de l’agriculture biologique face à ces changements. L’agriculture biologique est en constante évolution en France. L’Agence Bio rapporte qu’il y a actuellement 61 768 opérateurs à tous les niveaux dans le secteur. En 2018, le marché bio a enregistré un chiffre d’affaires de 9,7 milliards d’euros. 1,1 milliard proviennent de la vente directe et 3 milliards de la grande distribution bio. Depuis 2011, le marché a cru à un rythme annuel moyen de 13,8 %.

L’horticulture biologique s’est progressivement développée en France et représente aujourd’hui 7,5 % des terres agricoles. Leur importance réside dans les différents modes de distribution, notamment à travers l’utilisation du numérique et la mise en place d’applications qui leur permettent de servir des paniers de fruits et légumes. Il y a aussi de plus en plus de marchés bio qui reçoivent chaque année de plus en plus de visiteurs.

La réglementation de l’agriculture bio

Nous faisons du jardinage biologique et non improvisé, il faut donc tenir compte de la réglementation en vigueur lors de l’entrée dans ce domaine. Si vous n’avez pas les compétences ou êtes en reconversion, pensez à vous former avant. De nombreuses formations (stages, formations complémentaires, etc.) sont proposées à la conduite d’une entreprise agricole.

La réglementation européenne sur l’agriculture biologique est très stricte et peut être consultée dans son intégralité sur le site officiel du gouvernement. Pour vous donner une idée plus concrète, il s’agit surtout de traçabilité, d’étiquetage et de pesticides utilisés dans les fermes. La réglementation européenne relative à l’agriculture comprend des obligations de respect de l’environnement au niveau de l’exploitation (utilisation de certains engrais et produits, utilisation de carburant pour les machines, etc.).

Dans quel endroit implanter mon maraichage ?

Lors du démarrage d’un jardin biologique, l’emplacement dépend principalement de sa taille et de ce que vous voulez cultiver. Le plus dur est de trouver et de reprendre la ferme.

Pour cela, renseignez-vous auprès du Conseil Général ou rendez-vous sur la page installation du répertoire qui répertorie les opérations disponibles. Si vous envisagez de vendre directement à votre chantier, considérez les maisons voisines et les villes environnantes qui pourraient être intéressées à rendre votre court-circuit accessible près de vos consommateurs afin d’optimiser vos marges bénéficiaires. La plupart des producteurs de légumes recherchent également des vendeurs et des marchés pour vendre leurs produits.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site de la fonction publique.

Le choix de la forme juridique de votre maraîchage

Une fois votre entreprise trouvée, vous devrez choisir une forme juridique pour vous lancer dans la culture de légumes bio.

Votre choix de statut a des implications financières, fiscales et juridiques importantes.

Cependant, les fermes sont soumises à certaines conditions et ont certains statuts, tels que :

  • Société Civile d’Exploitation Agricole (SCEA)
    • Groupement Agricole en Coopération (GAEC)
    • Entreprise Agricole à Responsabilité Limité (EARL)
    • Société en coentreprise (SEC)

Découvrez les différents statuts et leurs caractéristiques sur le site de la Chambre de Commerce.

Réaliser le business plan de votre maraîchage bio

Une fois toutes ces étapes franchies, place au business plan, document clé pour mener à bien le projet.

Un business plan est une introduction argumentée et chiffrée à votre projet de création de poissonnerie. Cela vous aidera notamment :

  • Vérifiez qu’il ne vous reste plus d’opportunités et que votre projet est financièrement viable
  • Convaincre vos partenaires financiers de prendre des risques avec vous

Concrètement, un business plan pour une criée se compose de deux parties principales : une partie écrite, qui présente le projet, ses atouts, et les risques liés à sa réalisation et l’autre partie qui concerne sa rentabilité potentielle.

Si vous n’êtes pas familier avec la rédaction d’un plan d’affaires, une bonne solution consiste à utiliser notre logiciel de business plan collaboratif.

L’utilisation du business plan collaboratif, un logiciel dédié et spécialisé dans le business plan présente plusieurs avantages :

  • Vous recevez des instructions écrites avec des instructions détaillées et des exemples pour chaque partie du plan
  • Vous pouvez vous inspirer de modèles de plan d’affaires pré-écrits
  • Vous pouvez facilement faire vos prévisions financières en laissant le logiciel s’occuper des aspects comptables pour vous
  • Vous recevez un document professionnel, formaté et prêt à être envoyé à votre banque

Si ce type de solution vous intéresse, vous pouvez essayer gratuitement notre logiciel en vous inscrivant ici.