Business Plan Collaboratif

COMMENT OUVRIR UNE PENSION CANINE

pexels-pnw-production-9354916

Le logiciel qui réalise votre business plan en deux clics

logo 1 (1)

Le logiciel qui réalise votre business plan en deux clics

0%

COMMENT OUVRIR UNE PENSION CANINE
Les chiens sont votre passion. Vous en avez plusieurs, mais cela ne vous suffit pas ? Vous avez décidé d’ouvrir une pension canine pour consacrer vos activités professionnelles à votre amour des animaux ?
Cet article est fait pour vous. Vous trouverez des conseils sur les étapes clés pour transformer vos idées canines en une entreprise prospère, que vous démarriez un chenil ou une aventure professionnelle réussie.
L’importance de l’étude de marché avant de créer sa pension canine
La première étape pour ouvrir une pension canine consiste à mener une étude de marché pour valider l’existence d’opportunités d’affaires dans le domaine dans lequel vous souhaitez vous implanter. L’étude de marché commence par connaître les principales tendances du secteur et acquérir des connaissances.
Vous pouvez élargir le champ d’avoir une vision globale du marché des fournitures pour animaux de compagnie. La deuxième étape consiste à mener une étude de marché plus approfondie, notamment en ce qui concerne la pension canine. Concentrez-vous sur ce qui se passe dans la zone géographique où vous envisagez d’investir. A vous de découvrir quels chenils se trouvent dans la zone où vous souhaitez vous installer :
Combien y en a-t-il ?
Quel est votre positionnement commercial
A qui s’adresse-t-il ?
Combien vais-je payer ?
Combien de chiens acceptent-ils ?
Toutes ces informations nous aident à identifier des positionnements originaux et prometteurs, mais aussi à savoir où les pensions sont susceptibles de se développer le plus rapidement.
Zoom sur le marché
Le marché des animaux de compagnie se porte bien
Les Français possèdent environ 63 millions d’animaux de compagnie. 49,5% des foyers français ont des animaux de compagnie presque un ménage sur deux. Si les chats sont numéro un parmi les animaux les plus domestiqués, les chiens sont numéro deux et pour la première fois depuis 15 ans, la population canine enregistre une très modeste augmentation de +1,8% en 2020 par rapport à 2019 du au nombre de ménages avec enfants.
Comme le soulignait Nelly Papapanayotou, Directrice de KANTAR TNS dans le communiqué de presse de l’enquête Pet Ownership Survey 2016, l’engouement des Français pour leurs animaux de compagnie ne devrait pas faiblir. Il est plus populaire car c’est une petite affaire dans la vie de tous les jours et contrecarre la solitude. C’est encore plus vrai dans le cas des chats et des chiens, où plus de 60 % des ménages propriétaires les considèrent comme des compagnons ou des membres de la famille pour 59,7 % des propriétaires de chiens et 49,5 % des propriétaires de chats.
Le secteur de l’animal de compagnie : un marché qui évolue
Suivez la passion française pour les races animales. Le secteur des animaux de compagnie est en croissance et pèse plus de 4,2 milliards d’euros par an. Le secteur est en pleine mutation et connaît une transformation majeure avec le lancement de nombreux biens de consommation et services liés aux animaux de compagnie en général et aux chiens en particulier.
Ainsi, niches et paniers deviennent des objets de décoration à part entière, comme le souligne l’article d’Elle ; ornements décoratifs et accessoires design pour votre chien et votre chat. Côté soins, on notera également la création d’offres de luxe autour de la ligne Alpha Dog’s House. Elle promeut une pension “conçue à partir du concept de socialisation d’un chien par une vie en meute et une éducation ludique, l’aidant à trouver son équilibre”.
Les chenils et les cours où les chiens se dégourdissent les pattes sont exclus. Au lieu de cela, nous proposons des résidences spacieuses et meublées avec goût, organisons des promenades dans les bois, des baignades dans des étangs, et un bon shampoing Aesop dans l’espace spa, avant de retourner dans nos appartements et d’être intelligents et attrayants pour nos maîtres. Rien de plus chic ou snob ! Ce service coûte 40 EUR par jour. Tout le monde ne peut pas se le permettre et environ 15% des propriétaires de chiens gardent leurs animaux de compagnie dans des chenils (Étude PetSafe 2019 Les Français et leurs animaux).
Il existe donc des solutions alternatives, des chenils et des pensions moins chères, mais aussi de nouveaux entrants sur le marché de la garde canine. Moyennant des frais, un particulier propose d’adopter facilement un animal à partir d’une plateforme animalière comme Animaute ou Yoopies (Le figaro). Ce type de soins semble être une alternative rentable aux pensions pour animaux traditionnelles.
Pension canine : une activité très réglementée
Un pension canine est un hébergement pour un chien que le propriétaire confie à un tiers pendant que le chien est absent ou en vacances. Il s’agit d’une activité très encadrée qui nécessite notamment que le préposé aux pensions ou l’un des salariés ait suivi l’une des trois formations suivantes :
Certificat professionnel (tel qu’un diplôme d’agriculteur)
Attestation de compétence (n’est plus délivrée depuis le 1er janvier 2016) délivrée par la Direction Générale Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt (DGRAF) après une formation courte et des tests portant sur l’agriculture, la nutrition, l’élevage, les animaux médicinaux, le comportement canin, la sélection et le transport, la législation. Agriculture).
Vos obligations légales en tant que propriétaire de pension canine concernant les règles d’hygiène et les installations dépendent du nombre de chiens que vous souhaitez héberger.
Moins de 10 chiens : Déclarez-vous par courrier à la Direction de la Protection Civile (DPC). Les normes à respecter sont contenues dans le règlement sanitaire départemental, qui varie d’un département à l’autre.
A partir de 10 chiens (« locaux classés ») : déclaration des locaux hébergeant des chiens en préfecture via DPC et formulaire Cerfa n° 15045). De plus, le chenil doit être situé à au moins 100 mètres du premier appartement.
Plus de 50 chiens sevrés : Les entreprises doivent être pré-approuvées par le biais d’un processus d’autorisation basé sur des évaluations d’impact et des recherches ouvertes dans un rayon d’un kilomètre.
Les conditions telles que la localisation et l’éloignement de l’installation sont fixées par l’arrêté préfectoral d’autorisation. Respectez également les normes liées aux considérations de voisinage (bruit notamment) et toutes les réglementations sanitaires et de bien-être animal (Legifrance). Par exemple, des cages individuelles et des espaces d’au moins 5 mètres carrés et d’au moins 2 mètres de haut doivent être prévus, nettoyés quotidiennement et désinfectés une fois par mois. N’oubliez pas non plus de souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle. Avec cette assurance obligatoire, vous pouvez assurer tous vos chiens.
Enfin, il est important de noter que les fiches d’arrivée et de départ des animaux (Modèle Cerfa n° 50-4510) ainsi que les fiches de surveillance sanitaire (Modèle Cerfa n° 50-4511) concernant les différents traitements de l’animal doivent toujours être conservées).
Le choix du concept : se positionner sur le marché de la pension canine
Pour une pension réussie, vous devez faire attention à vos animaux et veiller à leur santé. Ensuite, vous pouvez décider d’ouvrir une pension haut de gamme ou traditionnelle sans fioritures où seuls les animaux comptent et non les marques de shampoing utilisées dans l’espace spa.
Tous les goûts et tous les budgets doivent être satisfaits, c’est donc à vous de voir quel type de positionnement est le plus confortable (et lequel est le plus probable dans votre région).
Demandez-vous également quels services supplémentaires vous pouvez offrir pour fidéliser votre clientèle, comme le toilettage, l’élevage et le dressage de chiens.
Quelle structure juridique pour créer une pension canine ?
Pour démarrer une rente pour chien, il faut choisir un statut juridique car il faut créer une entreprise.
Concernant le statut juridique, les options sont multiples, et celle qui convient le mieux à l’activité doit être choisie en fonction des paramètres propres au projet (nombre de partenaires, système social souhaité, etc.).
Avec autant d’options, ce n’est pas une décision facile à prendre, même si cela semble intimidant de choisir, il est important de comprendre les différentes caractéristiques des différentes statistiques afin de choisir la meilleure statistique.
Veuillez-vous référer à notre Guide du statut juridique pour vous aider à choisir le statut juridique qui convient le mieux à vos activités.
Rédiger le business plan d’une pension canine
Une fois que vous avez terminé toutes les étapes précédentes, vous pouvez passer à la mise en œuvre de votre plan d’affaires de pension. Un business plan est un document qui justifie et quantifie un projet d’ouverture de pension. Plus précisément, les résultats des études de marché, le concept et le positionnement commercial, la forme juridique de l’entreprise et de l’équipe, et les projections financières sont présentés.
Un business plan est avant tout un exercice de vérification de la faisabilité financière d’un projet professionnel. C’est également ce document que vous remettez à votre banque et aux investisseurs potentiels lorsque vous envisagez un financement.
Par conséquent, une attention particulière doit être portée à ce document. Ses maîtres mots sont clarté, concision et précision. Si vous ne savez pas comment créer un plan de pension pour chien ou si vous voulez simplement gagner du temps, notre logiciel de business plan collaboratif en ligne est la solution.
L’utilisation d’un logiciel dédié offre de grands avantages :
Vous serez guidé étape par étape dans la création d’instructions et d’exemples pour chaque partie du plan.
Créez facilement des prévisions financières et laissez le logiciel gérer les aspects de calcul et de comptabilité
Accédez à des modèles de planification d’entreprise déjà créés
Enfin, vous recevrez un document professionnel formaté et prêt à être envoyé à votre banque.
Si ce type de solution vous intéresse, vous pouvez essayer gratuitement notre logiciel de business plan en vous inscrivant ici.