Business Plan Collaboratif

COMMENT OUVRIR UNE CRECHE

pexels-dương-nhân-15707643

Le logiciel qui réalise votre business plan en deux clics

logo 1 (1)

Le logiciel qui réalise votre business plan en deux clics

0%

COMMENT OUVRIR UNE CRECHE

Faire entrer son enfant en garderie est devenu un véritable parcours du combattant ! En effet, la France ne compte pas 400 000 crèches pour les enfants de moins de 3 ans. Face à cette pénurie, de nombreuses options s’offrent à vous.

  • Vous souhaitez ouvrir la chambre de votre enfant ?
  • Mais qu’est-ce que c’est exactement ?
  • Quelles sont les conditions d’ouverture de telles structures ?
  • Quelles sont les autorisations requises, quelles sont les étapes à suivre ?
  • Quel type de budget dois-je planifier ?
  • Avez-vous de l’aide ?

Apprenez à ouvrir une crèche !

Qui peut ouvrir une crèche ?

C’est en fait assez facile, car d’un point de vue légal, chacun a le droit d’avoir sa propre chambre d’enfant. La loi ne fixe pas de limites spécifiques à cet égard et ne prescrit pas de qualifications particulières. Il peut s’agir d’un particulier, d’une entreprise, d’une organisation ou d’une municipalité.

Cependant, comme dans toute entreprise, il est souhaitable d’avoir des connaissances transversales en administration, notamment en ressources humaines. Cela évitera quelques déconvenues. De plus, un diplôme en création d’une garderie ou une expérience dans un centre d’accueil de la petite enfance serait un avantage distinct.

Quel diplôme pour ouvrir une crèche ?

Bonnes nouvelles ! Vous pouvez démarrer une crèche sans diplôme spécifique. Veuillez noter que la gestion de la garderie doit être confiée à une personne qualifiée.

Les soignants doivent avoir l’une des qualifications suivantes :

  • Examen d’Etat et 3 ans d’expérience professionnelle en tant que nounou.
  • Examen national d’éducation de la petite enfance et 3 ans d’expérience professionnelle.

Peut-on avec ou sans diplôme pour ouvrir une crèche ?

Comme le jardin d’enfants traditionnel, le crèche peut être ouverte sans diplôme. De plus, il n’est pas nécessaire de nommer un directeur général avec des qualifications professionnelles.

Bien sûr, mieux vaut faire de l’éducation de la petite enfance avant de se lancer dans un projet de crèche.

Considérons d’abord la crèche classique. Vous pouvez devenir responsable de crèche si vous avez le diplôme requis. Toutefois, si vous ne possédez pas les qualifications requises, vous devrez nommer un administrateur qui sera responsable de la gestion quotidienne de l’établissement.

Comme un gestionnaire traditionnel, vous demeurez responsable de la comptabilité, des finances et de l’administration de la crèche. Pour ouvrir une crèche sans diplôme, il suffit de nommer un agent technique chargé de la supervision technique de l’établissement.

Si cet intervenant n’est pas un professionnel de l’éducation de la petite enfance, des interventions régulières auprès d’une personne titulaire d’un diplôme d’État d’éducation de la petite enfance doivent être organisées. Par exemple, vous pouvez embaucher un salarié avec l’un de ces diplômes pour une journée par semaine.

Quelle autorisation pour ouvrir une crèche ?

Avec l’accord préalable du président du conseil général de votre département. Il est essentiel ! Sans ce précieux sésame, il serait impossible d’immatriculer votre entreprise et d’avoir des enfants dans vos locaux.

Cela nécessite le dépôt d’un dossier d’autorisation auprès des services professionnels de la PME (Protection de la Mère et de l’Enfant). Il s’agit notamment d’évaluer si l’établissement est en mesure d’accueillir les enfants dans des conditions satisfaisantes de sécurité, d’hygiène et de confort.

Le fichier doit contenir au moins les informations suivantes :

  • Nécessite une analyse ;
  • L’adresse exacte de la crèche.
  • Plan détaillé des installations.
  • Le statut juridique de votre crèche.
  • Un plan d’éducation détaillé.
  • Une description du fonctionnement de la crèche : le règlement intérieur doit être joint au dossier.
  • Budget préliminaire montrant les projections d’investissements, de coûts, de ressources et de recettes.

Faire une étude de marché

La première étape pour ouvrir une crèche est de valider la pertinence du projet. Cela nécessite de répondre à un nombre spécifique de questions pour sonder les besoins de la zone géographique.

 Existe-t-il déjà une structure d’accueil à proximité ? La réponse à cette question vous permet de mener une étude concurrentielle :

  • Combien de familles avec des enfants de moins de 3 et 6 ans vivent dans cette zone ?
  • Leurs parents travaillent-ils à plein temps ?
  • Vous cherchez des solutions parentales ?
  • Avez-vous du mal à vous occuper de votre enfant ?
  • Dans quelle mesure le quartier est-il attractif pour les jeunes couples ?
  • D’autres familles envisagent-elles de s’installer dans votre secteur ?

Etablir un business plan

Elaborer un business plan pour ouvrir une crèche est une étape nécessaire pour toute personne souhaitant ouvrir sa propre structure. Grâce à ce document, notamment les états financiers joints avant de se lancer, l’entreprise peut au moins confirmer sur papier qu’elle est financièrement viable.

Mais le business plan ne sert pas seulement à évaluer la rentabilité de votre entreprise. Cet exercice est également précieux pour les entrepreneurs car il les oblige à considérer en détail tous les aspects du démarrage d’une entreprise et les guide pour quantifier avec précision les fonds nécessaires au démarrage d’une entreprise.

Aussi, rappelez-vous que votre business plan est votre document de référence pour convaincre vos partenaires financiers de vous suivre dans cette aventure. Il est systématiquement réclamé par les banques, les investisseurs institutionnels et les pouvoirs publics.

En termes simples, le business plan d’une crèche se compose de deux parties :

  • Une section écrite utilisée pour présenter le projet et mettre en évidence ses avantages
  • La partie quantifiée, la prévision financière, est utilisée pour mettre en évidence les besoins de financement de l’entreprise et sa rentabilité potentielle

Cet exercice peut sembler intimidant, surtout si vous n’avez jamais rédigé de business plan et que vous ne savez pas comment procéder. Veuillez noter qu’il existe une solution. Par exemple, vous pouvez utiliser notre logiciel de business plan collaboratif en ligne.

L’utilisation d’un logiciel pour créer un business plan d’une crèche présente plusieurs avantages :

  • Le logiciel prend en charge les calculs et produit les prévisions annuelles des états financiers (compte de résultat, bilan, tableau des flux de trésorerie, calcul de l’équilibre financier, etc.).
  • Vous serez guidé à travers des instructions pour chaque partie et un modèle de plan d’affaires prédéfini.
  • Les documents professionnels sont formatés et prêts à être envoyés aux conseillers bancaires.

Si ce type de solution vous intéresse, vous pouvez vous inscrire ici et essayer gratuitement le logiciel.

Trouver un local pour accueillir votre crèche

La prochaine étape dans l’ouverture d’une crèche est de trouver une place. Son emplacement est très important. Rapprochez-vous des écoles et des grandes entreprises !

Assurez-vous également que la pièce que vous choisissez pour meubler la chambre de votre enfant respecte les normes légales en matière de finitions, de sécurité et d’hygiène. En particulier, vérifiez les points suivants :

  • Les espaces extérieurs doivent être clôturés en toute sécurité avec un garde-corps d’au moins 1,30 m.
  • L’accès aux rues, aux routes, aux plans d’eau et à toutes les autres zones dangereuses doit être sécurisé.
  • Les fenêtres doivent être à au moins 90 cm au-dessus du sol.
  • Les enfants doivent pouvoir atteindre la poignée de porte.
  • Les radiateurs, convecteurs ou prises doivent être protégés.

Dans tous les cas, la chambre doit assurer le confort du nourrisson en fournissant un éclairage, un chauffage et une ventilation adéquate convient aux crèches et doit permettre une prise en charge optimale des enfants.

Enfin, il y a quelques éléments clés qui doivent être inclus afin de recevoir les enfants en bons termes :

  • Salle d’activités.
  • Salle à manger : peut être placée dans la salle d’activités.
  • Une ou plusieurs chambres avec lits et matelas adaptés.
  • Cuisine équipée pour l’alimentation au biberon et la préparation des aliments : En particulier, un réfrigérateur et un chauffe-biberon doivent être installés.
  • Blanchisserie.

Si votre établissement ne respecte pas ces normes, comment ouvrir une garderie en faisant les travaux nécessaires. Sachez cependant que ceux-ci peuvent augmenter considérablement votre budget et nuire à la rentabilité de votre pépinière.