Business Plan Collaboratif

Business Plan Software

GTranslate

COMMENT OUVRIR UNE BIJOUTERIE

pexels-lara-jameson-8886968

Le logiciel qui réalise votre business plan en deux clics

logo 1 (1)

Le logiciel qui réalise votre business plan en deux clics

0%

COMMENT OUVRIR UNE BIJOUTERIE

Vous aimez la joaillerie et l’artisanat et vous êtes ému par la beauté des pierres et la valeur sentimentale qui va avec ?Poursuivez votre passion, ouvrez une bijouterie et partagez votre savoir-faire et vos belles pièces Vous avez décidé de partager l’amour avec vos clients ?

Pour vous aider dans ce processus, cet article vous guidera à travers les principales étapes nécessaires pour démarrer une bijouterie.

Effectuer l’étude de marché d’une bijouterie

La première étape dans l’ouverture d’une bijouterie est de faire une étude de marché. Le but de l’étude de marché est de pouvoir vérifier l’existence d’opportunités commerciales dans la zone d’opérations envisagée. Pour ce faire, vous devez :

  • Analyser les tendances clés du marché pour identifier les catégories de produits les plus prometteuses
  • Rencontrer des clients potentiels pour comprendre les attentes en matière de produits et de prix et le comportement d’achat. Savez-vous à quelles occasions vous achetez des bijoux pour vous ou pour les offrir ? Demandez ou attendez des conseils d’un bijoutier ? Estimer la demande locale de caractéristiques démographiques (répartition par âge, répartition hommes/femmes, catégories socioprofessionnelles, composition des ménages, etc.)
  • Renseignez-vous sur les offres existantes dans votre secteur d’activité : combien de bijoutiers existent déjà, types de produits proposés, niveaux de prix, etc.
  • Analysez vos concurrents indirects : sites e-commerce, supermarchés, etc.

Le marché français de la bijouterie

Les bijoux séduisent toujours. En 2020, les ventes de la division ont augmenté en moyenne de 5 % par rapport à 2019. Selon le magazine l’Officiel Horlogerie et Bijouterie, cette évolution est due à la bonne santé de l’horlogerie et à une forte progression des ventes de bijoux en argent (+7%). La haute joaillerie en or et platine avec pierres précieuses (diamants, rubis, saphirs, émeraudes), qui représente 53 % des parts de marché de l’horlogerie et de la joaillerie, est en forte baisse (Comité France Éclat, Bulletin des statistiques économiques).

La baisse s’explique en partie par une économie faible qui oblige les consommateurs à réfléchir à deux fois avant de faire des achats de luxe, et la hausse des prix des métaux précieux qui font encore grimper les factures. Les bagues sont toujours les bijoux les plus vendus. Ces dernières années ont été marquées par le succès des bijoux personnalisables avec des « pendentifs », souvent plus rares et parfois plus nobles. Le secteur peut être divisé en trois types de magasins :

  • Les bijouteries fantaisie qui vendent des bijoux en métal non précieux sans réparation.
  • Des bijouteries mixtes proposant des bijoux du bas de gamme au haut de gamme, implantées dans les zones commerciales et galeries marchandes, également équipées de pièces horlogères.
  • Les bijouteries haut de gamme ou fines qui vendent des bijoux ou des bijoux coûteux. Ceux-ci sont principalement situés dans le centre-ville.

Marché de la bijouterie : tendances et projections

Les bijoutiers indépendants, de plus en plus menacés par la pression des boutiques en réseau, ont besoin d’attirer et de fidéliser leur clientèle en proposant des services complémentaires tels que le nettoyage et la réparation de bijoux et de montres.

Ils sont de plus en plus amenés à rejoindre des groupes qui sensibilisent grâce à des partenariats avec des marques reconnues.

Le marché français est aujourd’hui soumis à une pression concurrentielle intense, notamment après la fusion de Scalia avec les marques de joaillerie du groupe Thom Europe qui, avec Marc Orient, Tresor et Histoire d’Or, représentent quelque 500 bijouteries dans la région. Un groupe commun de plus de 300 boutiques sous des enseignes telles que La Guilde des Orfèvres, Julien d’Orcel, Heures et Montres et Parfait Alibi.

Ouvrir une bijouterie : en indépendant ou en franchise ?

Après avoir fait votre étude de marché sur les bijoux, vous devez réfléchir au concept et vous positionner dans l’une des trois catégories ci-dessus (bijoux fantaisie, bijoux mixtes, bijoux haut de gamme). Après avoir défini votre positionnement, se pose également la question de savoir si vous souhaitez ouvrir une bijouterie indépendante ou une bijouterie franchisée. Bien sûr, vous pouvez également reprendre une bijouterie existante.

Si vous cherchez à ouvrir une bijouterie mixte dans une zone de chalandise disposant déjà de bijouteries en réseau, mieux vaut opter pour une ouverture en franchise qui non seulement assure la notoriété de la marque mais aussi fait le nécessaire.

Ne cherchez pas de fournisseurs et ne les retirez pas. De nombreuses marques recherchent des franchisés dans le secteur de la mode et de la bijouterie mixte. Par exemple, vous pouvez citer Pandora, Claire’s, Agatha, Cléo, Julien d’Orcel (un observatoire de la franchise).

La recherche d’un local pour votre bijouterie

L’emplacement est l’un des facteurs clés pour donner vie à votre plan d’affaires de bijoux. En fait, la localisation géographique n’est pas une décision facile à prendre car elle a un impact énorme sur les ventes. Votre choix final d’emplacement dépendra beaucoup de votre concept et des produits que vous vendez.

Les bijoutiers chics et/ou les magasins proposant de nombreux articles abordables peuvent trouver leur place dans les rues commerçantes, les centres-villes et même les centres commerciaux. Le carrousel de pierres précieuses d’Edouard Leclerc a montré que cela est tout à fait possible et même logique.

En revanche, si vous décidez d’ouvrir une boutique plus « luxe » avec des bijoux, des bibelots et des bijoux de grande qualité relativement chers, il est conseillé de choisir un emplacement en centre-ville ou dans une rue moins chère. Vous les trouverez dans les quartiers chics des grandes villes, comme Gemyo, qui a ouvert sa première boutique dans le très chic 6e arrondissement de Paris. De même, un bijoutier classique n’a pas besoin de la même surface qu’un bijoutier qui s’attend à ce que ses clients soient accueillis dans un espace dédié où ils pourront exposer leurs différents bijoux dans une atmosphère calme et paisible. Cependant, la taille du terrain influe inévitablement sur le prix de la location ou de l’achat d’un magasin.

Quelle structure juridique pour créer une bijouterie ?

Comme pour toute autre forme d’entreprise, ouvrir une bijouterie nécessite de créer une structure et de choisir sa forme juridique.Creuser dans les contraintes administratives peut rebuter certains, mais cela reste une étape essentielle et fondamentale dans l’implantation d’une bijouterie.

En fait, le statut juridique influence plusieurs facteurs clés tels que :

  • Régime social du dirigeant,
  • Le type de taxe de votre entreprise,
  • Nombre de partenaires
  • Votre responsabilité pour les dettes de la société

Par conséquent, le choix de la forme juridique doit être bien pensé et en adéquation avec le projet, le concept et l’idée de développement de la bijouterie.

Pour choisir le meilleur statut juridique pour votre entreprise de joaillerie, consultez notre guide du statut juridique.

Le business plan d’une bijouterie

Une fois votre l’étude de marché terminée et le statut juridique choisi, vous pouvez passer à la création de votre plan d’affaires pour les bijoux. Ce plan résume toutes les informations recueillies dans les étapes précédentes.

Un business plan n’est rien d’autre qu’un document qui détaille, justifie et quantifie un projet. Ce document est essentiel pour présenter votre entreprise aux banques et aux investisseurs potentiels. Il doit donc expliquer et surtout convaincre.

Aussi, en tant qu’entrepreneur, vous pouvez vous assurer que le projet de création d’une entreprise de joaillerie est financièrement viable.

L’utilisation d’un logiciel dédié comme le business plan collaboratif offre de grands avantages :

  • Des instructions étape par étape et des exemples de chaque partie du plan guident votre préparation
  • Créez facilement des prévisions financières et laissez le logiciel gérer les aspects de calcul et de comptabilité
  • Accédez aux modèles de plan d’affaires déjà créés
  • Enfin, vous recevrez un document professionnel formaté et prêt à être envoyé à votre banque.

Si ce type de solution vous intéresse, vous pouvez essayer gratuitement notre logiciel de business plan collaboratif en vous inscrivant ici.