Business Plan Collaboratif

COMMENT OUVRIR UN PRIMEUR

pexels-nguyen-huy-15649861

Le logiciel qui réalise votre business plan en deux clics

logo 1 (1)

Le logiciel qui réalise votre business plan en deux clics

0%

COMMENT OUVRIR UN PRIMEUR

Vous êtes intéressé par une meilleure alimentation, l’agriculture biologique, le flexitarisme ou le végétarisme ? Vous êtes intéressé par l’agriculture et l’agroalimentaire, sensible aux exigences du monde agricole et souhaitez ouvrir votre propre primeur ?

Vous êtes au bon endroit ! Dans cet article, je vais vous montrer comment réaliser un primeur et les principales étapes à suivre pour donner vie à votre projet d’ouverture de magasin de fruits et légumes.

Effectuer l’étude de marché d’un primeur

La première étape pour ouvrir une primeur consiste à mener une étude de marché pour s’assurer qu’il existe effectivement une opportunité commerciale dans le lieu proposé. Pour mener une étude de marché, vous devez d’abord collecter des données qui vous donneront une compréhension complète des habitudes de consommation de votre futur client.

  • Quel est votre budget pour les fruits et légumes ?
  • Quel est le profil client qui préfère faire ses courses chez un primeur plutôt qu’au supermarché ?
  • À quelle fréquence les clients font-ils leurs courses ?
  • Combien dépensent-ils en moyenne par visite ?
  • Quels sont vos principaux produits ?
  • Y a-t-il des saisonnalités notables (par exemple, plus de magasinage le week-end ou en été) ?

Vous devriez également vous intéresser à votre secteur d’activité.

  • Le secteur est-il en bonne santé : croissance des ventes, ouvertures de magasins plus rapides que fermetures…
  • Comment le secteur est-il organisé ? Quel est le pourcentage de magasins individuels par rapport aux magasins de sous-marque ? Selon vous, qui est le meilleur ?
  • Quelles sont les principales tendances ? Des acquisitions d’entreprises indépendantes par marque ? Poursuivre le développement de l’offre de services (livraison à domicile, e-commerce) ?

Enfin, il convient d’analyser les offres qui sont déjà proposées à proximité de l’endroit où vous allez vous installer pour voir de plus près la concurrence.

  • Combien de primeurs sont déjà établis
  • Y a-t-il beaucoup de concurrence d’autres types d’établissements alimentaires (supermarchés, épiceries fines, marchés, foires) ?
  • Quels produits proposent vos concurrents ? Quels sont leurs prix ?

Ouvrir un primeur : le choix du concept

Avant d’ouvrir en primeur, il faut définir le concept et décider du positionnement commercial.

Les possibilités sont multiples : marchés corporatifs comme le Marcheco Cyclo en Primeur qui s’installe dans les commerces pour vendre des fruits et légumes frais, marchés traditionnels avec ou sans toits, vente de fruits et légumes en bord de route, ou encore magasins traditionnels du centre-ville…

Vous devez également décider si vous souhaitez vous concentrer sur l’agriculture biologique ou raisonnée ou si vous souhaitez passer à l’agriculture conventionnelle. N’oubliez pas d’attirer des clients de niche en plaçant.

Une chose est sûre, dans ce paysage hautement concurrentiel, quel que soit votre concept, nous vous encourageons à développer un service qui vous différencie de vos concurrents, comme la possibilité de livraison à domicile ou de commande par internet.

Ouvrir un primeur : en indépendant ou en franchise ?

Maintenant que vous avez fait votre étude de marché et déjà réfléchi aux concepts que vous souhaitez mettre en place et au positionnement que vous souhaitez adopter, vous vous demandez peut-être s’il vaut mieux ouvrir un scoop avec une franchise ou en indépendant pour la liberté.

Cependant, les franchises de fruits et légumes ont beaucoup à offrir, y compris le soutien à l’intégration, le soutien logistique bénéficiant d’économies d’échelle car les approvisionnements peuvent être approvisionnés à partir d’une centrale d’achat à des prix très compétitifs. Elle a l’avantage mais elle peut aussi être reconnu immédiatement.

Enfin, notez que l’expérience de la société mère en matière de réglementation, d’équipement requis et d’exigences des clients est inestimable lors du démarrage d’un primeur.

Plusieurs grandes franchises telles que Le Grand Panier Bio, Frutteria ou encore Provenc`halles recherchent régulièrement des entrepreneurs. Vous pouvez également nous contacter pour reprendre les transactions existantes. Il faut alors faire très attention à rechercher et sélectionner les magasins de fruits et légumes qui les vendent et reprendre des activités fonctionnelles.

La recherche d’un local pour votre primeur

L’emplacement d’un magasin de fruits et légumes est un facteur important qui détermine le succès de votre entreprise. En effet, la localisation en primeur est fortement dépendante du nombre de visiteurs et donc du chiffre d’affaires.

Idéalement, choisissez une zone fréquentée et veillez à ne pas la placer à proximité de vos concurrents directs. En revanche, placez-la à proximité d’activités complémentaires telles que poissonnerie, boulangerie, boucherie, laiterie.

Le coût de la location ou de l’achat des locaux doit également être pris en compte. Attention à ne pas choisir un espace trop exigu. Vous avez besoin de suffisamment d’espace pour conserver votre inventaire ainsi que le stand.

Quelle structure juridique pour créer un primeur ?

Une fois que vous avez fait votre étude de marché et défini votre positionnement commercial et votre emplacement de pelle, vous devez choisir votre statut juridique.

Cette dernière peut être imposée par la société mère si elle décide d’ouvrir une franchise. Si vous avez le choix, vous devez examiner attentivement les différentes possibilités et choisir celle qui convient le mieux à votre activité et à la manière dont vous souhaitez qu’elle se développe.

En effet, le choix du statut juridique revêt une importance particulière et ne doit pas être considéré comme une simple démarche administrative.

Certains facteurs découlent du choix du statut, notamment le régime fiscal des sociétés (impôt sur les sociétés ou impôt sur le revenu) voire le régime fiscal du dirigeant, régime de prévoyance (régimes généraux ou indépendants de sécurité sociale).

Pour vous aider à choisir le statut juridique le plus adapté à votre primeur, vous pouvez vous référer à notre guide sur le sujet.

Créer le business plan d’un primeur

Elaborer un business plan pour ouvrir un primeur est une étape nécessaire pour toute personne souhaitant ouvrir sa propre structure. Grâce à ce document, notamment les états financiers joints avant de se lancer, l’entreprise peut au moins confirmer sur papier qu’elle est financièrement viable.

Mais le business plan ne sert pas seulement à évaluer la rentabilité de votre entreprise. Cet exercice est également précieux pour les entrepreneurs car il les oblige à considérer en détail tous les aspects du démarrage d’une entreprise et les guide pour quantifier avec précision les fonds nécessaires au démarrage d’une entreprise.

Aussi, rappelez-vous que votre business plan est votre document de référence pour convaincre vos partenaires financiers de vous suivre dans cette aventure. Il est systématiquement réclamé par les banques, les investisseurs institutionnels et les pouvoirs publics.

En termes simples, le business plan de primeur se compose de deux parties :

  • Une section écrite utilisée pour présenter le projet et mettre en évidence ses avantages
  • La partie quantifiée, la prévision financière, est utilisée pour mettre en évidence les besoins de financement de l’entreprise et sa rentabilité potentielle

Cet exercice peut sembler intimidant, surtout si vous n’avez jamais rédigé de business plan et que vous ne savez pas comment procéder. Veuillez noter qu’il existe une solution. Par exemple, vous pouvez utiliser notre logiciel de business plan collaboratif en ligne.

L’utilisation d’un logiciel pour créer un business plan de primeur présente plusieurs avantages :

  • Le logiciel prend en charge les calculs et produit les prévisions annuelles des états financiers (compte de résultat, bilan, tableau des flux de trésorerie, calcul de l’équilibre financier, etc.).
  • Vous serez guidé à travers des instructions pour chaque partie et un modèle de plan d’affaires prédéfini.
  • Les documents professionnels sont formatés et prêts à être envoyés aux conseillers bancaires.

Si ce type de solution vous intéresse, vous pouvez vous inscrire ici et essayer gratuitement le logiciel.