Business Plan Collaboratif

COMMENT OUVRIR UN MAGASIN DE MEUBLES

pexels-max-rahubovskiy-6758237

Le logiciel qui réalise votre business plan en deux clics

logo 1 (1)

Le logiciel qui réalise votre business plan en deux clics

0%

COMMENT OUVRIR UN MAGASIN DE MEUBLES

Le mobilier étalé devant vous attend de trouver un nouveau maître. Une solide armoire abritera bientôt ici une armoire de demoiselle. Une cuisine y permettra bientôt à un homme de s’adonner à sa plus grande passion. Ce scénario vous séduit ? Cela pourrait se réaliser. Mais vous ne pouvez pas ouvrir un magasin de meubles sans une stratégie solide.

Cet article vous guidera étape par étape dans la conception de votre projet et vous donnera tous les détails dont vous avez besoin pour créer un business plan solide pour votre magasin de meubles.

Zoom sur le marché de l’ameublement

La première étape dans l’ouverture d’un magasin de meubles est une étude de marché. Il a deux objectifs :

  • Explorez le paysage du marché du meuble : croissance, attentes des consommateurs, nouvelles tendances, etc.
  • Assurez-vous qu’il existe une véritable opportunité commerciale dans la zone d’implantation proposée.

Les périodes d’incarcération successives renforcent le désir des Français de rester chez eux, augmentent les dépenses de décoration intérieure et modifient le comportement des consommateurs.

Le marché du meuble continue de croître et devrait croître de 12% en 2022. Les ventes de meubles en 2021 sont sur une tendance haussière, atteignant 14,5 milliards d’euros, en hausse de plus de 14% par rapport à 2020. Le marché a ainsi dépassé pour la première fois les 14 milliards d’euros. Le marché de l’ameublement pour les chaises rembourrées et les meubles de jardin pesait 7,5 milliards d’euros sur les 13,38 milliards d’euros du marché total de l’ameublement en 2019, en hausse de 3,2 % par rapport à 2018. L’ameublement de la maison représente 63 % de la production française, selon l’INSEE.

Les meubles ont été pour la plupart réalisés par des fabricants de meubles français disposant soit de moyens de production très capitalistiques, soit d’usines à forte demande en main-d’œuvre. Le déménagement est généralement la première raison d’acheter des meubles. Aujourd’hui, avec l’avènement du télétravail et la tendance à rester chez soi, les consommateurs choisissent d’investir dans le mobilier et la décoration d’intérieur.

Après les restrictions, l’IPEA a enregistré une augmentation de 35,8% des ventes de meubles et de tissus d’ameublement en juin 2020, suivie de 13,7% en août et de 12,8% en octobre. L’IPEA prévoit une augmentation entre 4,7% et 5,7% en 2021. Parallèlement à cet engouement, les usages du e-commerce sont en hausse (+12% en mars 2020). À mesure que le comportement des consommateurs évolue, les marques doivent s’adapter.

Les spécialistes du meuble moyen et haut de gamme ne représentent que 14,5 % du marché, bien en deçà de la croissance moyenne (1,6 % et 1,7 % contre 2,4 % du marché). L’artisanat semble également en perte de vitesse (croissance de -0,2 %). En conséquence, la concurrence sur le marché du meuble s’est intensifiée et les supermarchés semblent avoir un avantage sur les fournisseurs indépendants. Pour ce faire, il faut s’appuyer sur des études de marché réalisées au niveau des agences.

L’étude de marché pour un magasin de meubles

L’étude de marché devrait être en mesure de confirmer qu’il existe une réelle opportunité commerciale au niveau local. Pour cela, vous avez besoin, entre autres :

  • Analyser la demande au niveau de la succursale : quel est le profil démographique de vos résidents ? Qu’attendent-ils en termes de prix et de types de produits ? qu’en est-il de la dynamique du marché du travail ? Les habitants ont-ils un pouvoir d’achat élevé ? Quel est le dynamisme du marché immobilier ? Vous voyagez fréquemment ? Quel est le type de propriété (taille, résidence principale ou villa, etc.) ?
  • Analysez votre concurrence existante : les grandes marques sont-elles déjà établies ? Quels produits et services proposent vos concurrents ? Existe-t-il des segments de marché ou des zones géographiques mal desservis ? Vos clients sont-ils satisfaits de votre offre actuelle ?
  • Ouvrez un magasin de meubles : mais quel genre de concept ?

Comme nous l’avons vu plus haut, certains segments de marché seront plus performants que d’autres lorsque le marché du meuble se redressera. Une tendance similaire apparaît au niveau des modes de distribution, la grande distribution et les réseaux d’enseignes gagnant des parts de marché au profit des indépendants.

Ainsi, avant d’ouvrir un magasin de meubles, vous devez prendre deux décisions importantes :

  • Segment du segment où se situe le magasin : literie, cuisine, beaux meubles, etc.
  • Quel type d’entreprise souhaitez-vous ouvrir : entreprise indépendante ou franchise d’une grande marque ?

Le choix du segment

La sélection des segments dépend dans une certaine mesure des résultats de l’étude de marché parce que vous avez certainement des concurrents dans votre ville. Alors quand il y a déjà cinq marques dans le milieu qui se spécialisent dans les cuisines, il va sans dire que percer sur ce créneau est difficile. L’idéal pour tenir tête à la concurrence est de se différencier.

En d’autres termes, il offre ce que d’autres n’ont pas encore fourni. Par exemple, si une offre de l’industrie concerne des meubles bon marché, privilégiez les meubles haut de gamme. Cependant, si vous souhaitez rester dans le même créneau que vos concurrents, mettre en avant vos atouts uniques est votre meilleure arme. Pour les meubles, nous pouvons proposer une installation gratuite ou des prix attractifs.

Magasin de meubles franchisé ou indépendant ?

Choisir un type de magasin est plus personnel. Lorsque vous rejoignez une franchise, vous bénéficiez de certains avantages (concepts éprouvés, reconnaissance de la marque, prix négociés avec les fournisseurs, exclusivité régionale auprès des réseaux, accompagnement marketing, etc.), mais en contrepartie vous bénéficiez d’une grande liberté de dérogation aux départements (règles à respecter) pour limiter la sélection de produits, protéger l’image de marque du réseau et payer la participation et les frais annuels.

En revanche, si vous décidez de monter un magasin de meuble indépendant, vous aurez une totale liberté dans le choix de vos produits et la gestion de votre activité, mais vous devrez faire face à la concurrence des grandes enseignes.

Où installer votre magasin de meubles ?

Après avoir fait une étude de marché pour les magasins de meubles, il s’agit de trouver un espace adapté pour mener à bien de telles activités. Trouver l’endroit lui-même n’est pas difficile. Si vous proposez ce type de service, vous avez besoin d’une pièce de rechange suffisamment grande pour exposer vos produits et pouvant servir d’entrepôt ou d’atelier de réparation. Aussi, n’oubliez pas d’allouer de l’espace pour la partie administrative de votre entreprise.

Comme toute entreprise, les marques de meubles doivent être gérées et accessibles pendant les heures d’ouverture. En fait, la plus grande question à se poser sur le quartier est l’emplacement. Compte tenu de l’attrait du centre-ville pour l’accès aux magasins, il est souvent difficile de trouver un espace à la fois suffisamment grand pour accueillir un magasin de meubles et abordable à louer.

Une autre option consiste à cibler les banlieues où les grandes zones sont faciles à trouver. Les zones commerciales présentent un intérêt particulier car la concentration des magasins en un seul lieu augmente l’attractivité de la zone et lui permet de bénéficier d’un flux important de clients potentiels.

Le choix de la structure juridique

La prochaine étape dans le démarrage d’un magasin de meubles consiste à choisir un statut juridique pour votre entreprise.

Vous avez ici quelques options, mais ne prenez pas ce choix à la légère car le statut juridique a certaines implications :

  • Types d’imposition des sociétés : impôt sur les sociétés pour les sociétés, impôt sur le revenu pour les sociétés de personnes
  • Structure sociale du dirigeant : indépendant ou assimilé
  • Responsabilité des actionnaires : responsabilité limitée aux dépôts comme une société à responsabilité limitée (SARL) ou responsabilité illimitée comme une entreprise individuelle.

Si vous vous perdez, ne paniquez pas. Un guide des formes juridiques peut vous aider.

Rédiger le business plan d’un magasin de meubles

Elaborer un business plan pour ouvrir un magasin de meubles est une étape nécessaire pour toute personne souhaitant ouvrir sa propre structure. Grâce à ce document, notamment les états financiers joints avant de se lancer, l’entreprise peut au moins confirmer sur papier qu’elle est financièrement viable.

Mais le business plan ne sert pas seulement à évaluer la rentabilité de votre entreprise. Cet exercice est également précieux pour les entrepreneurs car il les oblige à considérer en détail tous les aspects du démarrage d’une entreprise et les guide pour quantifier avec précision les fonds nécessaires au démarrage d’une entreprise.

Aussi, rappelez-vous que votre business plan est votre document de référence pour convaincre vos partenaires financiers de vous suivre dans cette aventure. Il est systématiquement réclamé par les banques, les investisseurs institutionnels et les pouvoirs publics.

En termes simples, le business plan de votre magasin de meubles se compose de deux parties :

  • Une section écrite utilisée pour présenter le projet et mettre en évidence ses avantages
  • La partie quantifiée, la prévision financière, est utilisée pour mettre en évidence les besoins de financement de l’entreprise et sa rentabilité potentielle

Cet exercice peut sembler intimidant, surtout si vous n’avez jamais rédigé de business plan et que vous ne savez pas comment procéder. Veuillez noter qu’il existe une solution. Par exemple, vous pouvez utiliser notre logiciel de business plan collaboratif en ligne.

L’utilisation d’un logiciel pour créer un business plan de magasin de meubles présente plusieurs avantages :

  • Le logiciel prend en charge les calculs et produit les prévisions annuelles des états financiers (compte de résultat, bilan, tableau des flux de trésorerie, calcul de l’équilibre financier, etc.).
  • Vous serez guidé à travers des instructions pour chaque partie et un modèle de plan d’affaires prédéfini.
  • Les documents professionnels sont formatés et prêts à être envoyés aux conseillers bancaires.

Si ce type de solution vous intéresse, vous pouvez vous inscrire ici et essayer gratuitement le logiciel.