Business Plan Collaboratif

COMMENT OUVRIR UN COFFEE SHOP

pexels-huy-phan-1383776

Le logiciel qui réalise votre business plan en deux clics

logo 1 (1)

Le logiciel qui réalise votre business plan en deux clics

0%

COMMENT OUVRIR UN COFFEE SHOP ?

Le café-spectacle plus connu sous le nom de ‘‘coffee shop’’est un concept à grande échelle. Très populaires aux États-Unis, ces établissements sont des lieux de rencontre pour les personnes de tous âges. C’est une installation commerciale qui nécessite un certain investissement.

Pour rentabiliser cet investissement, vous devez vous poser les bonnes questions. Quel est le meilleur endroit pour un café ? Combien de temps faut-il pour ouvrir un café ? Les cafés doivent-ils être franchisés ? Quels types de produits et services pouvez-vous y proposer ? Enfin, sachez que notre équipe d’experts surveille en permanence le marché des coffee shops.

Un coffee shop, c’est quoi ?

Le terme coffee shop est né aux États-Unis dans les années 1970 et, comme son nom l’indique, il s’agit d’un établissement qui vend principalement du café et des produits liés au café.

En général, les cafés sont des lieux conviviaux et chaleureux où les gens se rencontrent et prennent juste une tasse de café. Bien sûr, les cafés se sont agrandis au fil des ans et ne vendent plus que du café. On peut notamment parler de sandwichs, de toasts, de bols de céréales, d’œufs, de soupes, de gâteaux et de biscuits. Contrairement au restaurant, le café a une atmosphère calme.

Dans cet esprit, si vous envisagez d’ouvrir votre propre café, vous devez faire attention à l’ambiance. Vous avez besoin de vous sentir “chez vous”. De plus, les cafés sont plus flexibles que les restaurants. Concrètement, les forfaits de consommation sont flexibles et illimités. Au café, vous pouvez lire un livre, travailler, prendre un rendez-vous d’affaires ou rencontrer des amis. Dans les cafés, les clients ont toujours le choix. Vous ne pouvez que boire du café, prendre votre petit-déjeuner et manger des collations.

Quel est le bon emplacement pour un coffee shop ?

Pour trouver un bon emplacement pour votre café, vous devez vous concentrer sur les endroits très fréquentés. La sélection peut se faire, par exemple, à proximité d’immeubles ou de rues piétonnes en centre-ville. Les grandes routes commerciales sont également d’excellents endroits pour les salons de thé. Il en va de même pour les centres commerciaux et leurs abords. De plus, le bon emplacement pour un café est avant tout facilement accessible et facilement identifiable.

Faut-il être diplômé pour ouvrir un coffee shop ?

Vous n’avez besoin d’aucune qualification particulière pour ouvrir un café. Cependant, depuis 19 décembre 2014, toute personne souhaitant ouvrir un salon de thé est invitée à suivre un parcours de pré-installation.

En plus du SPI obligatoire, les entrepreneurs automobiles peuvent choisir consciemment d’autres formations. Ce sont aussi des formations barista et des formations ferrandi. La formation Barista peut coûter jusqu’à 1 500 € pour une semaine. D’autre part, le coût de la formation de Ferrandi varie d’une institution à l’autre. Dans ce cas, Ferrandi comprend plus de 80 formations adaptées aux besoins des propriétaires de cafés, salons de thé, épiceries fines et autres établissements.

Quelles assurances pour couvrir un coffee shop ?

Si vous souhaitez ouvrir un café, vous devez remplir certaines obligations d’assurance.

Dans un premier temps, vous devez souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle. Cela inclut notamment votre responsabilité pour les dommages causés à des tiers. Renverser une assiette sur un client, une intoxication alimentaire ou glisser sur un sol mouillé sont des exemples de blessures couvertes par RC Pro. Si vous êtes propriétaire d’un café, vous devez souscrire une assurance des biens commerciaux. Ce dernier peut protéger vos biens, installations et équipements contre les catastrophes naturelles, le vandalisme, les dommages électriques, les dégâts des eaux et plus encore.

Par ailleurs, une assurance perte d’exploitation est indispensable pour se prémunir contre le risque d’arrêt intempestif des activités. Attention, cette assurance n’est valable qu’en cas de sinistre affectant l’activité.

Enfin, si vous utilisez un véhicule pour assurer le bon fonctionnement de votre entreprise, vous devez également souscrire une assurance auto professionnelle. Cette dernière couvre tous les dommages causés par les accidents de la circulation.

Doit-on réaliser un business plan pour ouvrir un coffee shop ?

Oui, la création d’un plan d’affaires pour un café est essentielle. En fait, un plan d’affaires vous permet de faire des recherches sur le marché autour de vous et de proposer des concepts rentables.

Par exemple, un plan d’affaires peut vous aider à comprendre ce que les gens attendent des cafés et ce que les cafés existants offrent en tant que service. Vous serez en mesure d’identifier divers facteurs de succès qui distinguent votre établissement des autres. La rédaction d’un plan d’affaires vous aide également à mieux comprendre vos segments de marché. Par exemple, si vous ciblez des employés, il est préférable d’être basé près des quartiers d’affaires.

En revanche, si vous ciblez des jeunes ou des étudiants, un emplacement proche d’un campus universitaire est un bon choix. De plus, vous pouvez créer un plan de développement sur trois ans avec votre plan d’affaires. Cela vous donne un aperçu des tendances du marché.

De cette façon, nous pouvons fournir tous les moyens nécessaires au bon fonctionnement de l’activité. Vous avez besoin de planifier l’agrandissement de votre coffee shop d’ici quelques années, vous devez envisager une diversification des produits une fois qu’il sera opérationnel ? Si vous montrez que votre café peut attirer des clients et générer des bénéfices, les partenaires financiers n’hésiteront pas à investir dans votre projet.

Faut-il ouvrir un coffee shop en franchise ?

La franchise d’un salon de thé bénéficie d’une formation et d’un accompagnement pendant les heures d’ouverture. D’une part, l’investissement initial estimé entre 50 000 € et 80 000 € est réduit. De plus, il y a moins de risque, sans compter que les entrepreneurs automobiles bénéficient du développement des systèmes de gestion par les franchiseurs.

Par conséquent, ouvrir un café en franchise est la meilleure option. Cependant, comme il s’agit d’une franchise, les propriétaires de café doivent respecter certaines règles. Par exemple, nous ne pouvons pas faire référence à de nouveaux produits ou services sans le consentement du franchiseur.

Par conséquent, avant de décider de franchiser, il est important de lire attentivement les termes et conditions pour éviter toute déception.

Quel est le chiffre d’affaires moyen d’un coffee shop ?

En règle générale, les coffee shops ont un plafond de chiffre d’affaires de 150 000 € à 200 000 €. La fourchette basse est plus proche d’environ 70 000 euros. Cet élément dépend de paramètres spécifiques.

Les principaux sont la localisation de l’établissement, son positionnement (les cafés de luxe génèrent plus de revenus), les horaires d’ouverture et la capacité d’accueil.

Pour connaître les revenus des propriétaires de cafés, nous devons d’abord estimer les dépenses moyennes de chaque client. Estimez ensuite le nombre de clients que le café pourrait recevoir en une semaine, un mois, une année, etc. Pour estimer précisément et facilement les ventes du projet, vous pouvez utiliser des prévisions financières adaptées aux cafés.