Business Plan Collaboratif

COMMENT OUVRIR UN BAR A ONGLES

Le logiciel qui réalise votre business plan en deux clics

logo 1 (1)

Le logiciel qui réalise votre business plan en deux clics

0%

COMMENT OUVRIR UN BAR A ONGLES

Vous ne sortez jamais sans une manucure, vous adorez les soirées manucure entre amis et avez décidé de vivre votre passion professionnellement ?

Ouvrir un salon de manucure ne s’improvise pas. Retrouvez dans cet article tous les conseils pour démarrer cette activité professionnelle. De l’étude de marché au business plan, nous vous guiderons à travers toutes les étapes à suivre avant de commencer. Suivez notre guide !

Effectuer l’étude de marché d’un bar à ongles

La première étape pour ouvrir un salon de manucure est de faire une étude de marché pour valider s’il existe une opportunité commerciale dans l’emplacement proposé. Pour ce faire, il est nécessaire de regarder en détail.

  • Tendances du secteur : quels produits et services sont en vogue
  • Profils, attentes des consommateurs et habitudes d’achat : quel est le profil d’un client type, quel est son budget ?
  • Offres existantes sur le marché : Quels sont vos futurs concurrents ? Quels services offrent-ils ?

Le marché français

Le marché du bien-être et de la beauté est en plein essor en France, alimenté par l’engouement personnel pour le secteur. Cependant, gardez à l’esprit que lorsque les valeurs marchandes ont tendance à augmenter, le volume a tendance à diminuer. Cela s’explique notamment par le fait que les Français utilisent un grand nombre de kits disponibles dans le commerce (épilateurs laser, kits de manucure, etc.) regroupés par départements tels que minceur, manucure, etc. Et je dois dire que les ongleries et autres ongleries se portent plutôt bien (source : LCI).

Importée des États-Unis dans les années 1970, cette activité permet de dévoiler des mains parfaites aux ongles plus ou moins sophistiqués en quelques minutes, à petit prix, sans grande réserve : de la manucure classique au vrai “nail art” en passant par les oeuvres d’art de l’art.

La France développe des nail sticks depuis les années 2000, mais le développement des gels, plus élastiques que les laques, a encore stimulé le développement des salons de manucure depuis les années 2010. Les manucures semi-permanentes sont populaires. A tel point que la plupart des salons de manucure peuvent acheter directement chez vous. Cette activité représente la majorité des ventes, elle n’a donc rien à voir avec cela.

Les bars à ongles sous le coup d’une réglementation mouvante

Les salons de manucure sont devenus la cible des législateurs qui cherchent à réglementer le niveau de qualification requis pour offrir certains services de salon de manucure.

Selon l’UPCOM, les techniciens des ongles effectuent l’embellissement et l’allongement des ongles des doigts et des orteils grâce à des techniques de santé et de confort, non à des fins médicales, tandis que les stylistes d’ongles effectuent des traitements esthétiques appelés manucures et embellissent les pieds.

Cependant, la DGCCRF (Direction Générale de la Consommation, de la Concurrence et de la Répression des Fraudes) considère les prothèses d’ongles comme un traitement esthétique. Elle prévient également que trop de salons de manucure ne sont pas conformes à la réglementation en vigueur (DGCCRF).

Cependant, veuillez noter ce qui suit :

  • La prothèse d’ongles (faux ongles) peut être pratiquée par ceux qui n’en n’ont pas mais qui ont suivi au moins 105 heures de CCP – Certificat d’Aptitude Professionnelle.
  • La pose d’ongles ne peut être réalisée que par des titulaires d’un CAP complété de préférence par un certificat de compétence.

Ouvrir un nail bar : en indépendant ou en franchise ?

Il est parfaitement possible d’ouvrir un salon de manucure indépendant, mais dans ce contexte d’évolution réglementaire et d’incertitude, opter pour une franchise peut être une option encourageante.

En introduisant un salon de manucure dans votre réseau, vous vous sentirez certainement plus à l’aise car vous pourrez prendre un concept éprouvé et profiter des avantages propres aux franchises, tels que la reconnaissance de la marque, des fournisseurs déjà identifiés et des économies.

Si vous choisissez de franchiser votre salon de manucure, vous n’aurez que l’embarras du choix car il existe sur le marché pas mal de marques de franchise).

La recherche d’un local pour votre bar à ongles

La prochaine étape dans l’ouverture d’un salon de manucure consiste à trouver un emplacement pour votre entreprise. La situation géographique est l’un des facteurs les plus importants dans le développement des affaires et des ventes. Par conséquent, cette décision ne doit pas être prise à la légère. Bien sûr, l’emplacement final de votre salon de manucure dépend du positionnement de votre entreprise.

Les salons de manucure chics avec des prix relativement élevés devraient être situés dans le centre-ville. D’autre part, les salons de manucure qui apprécient les prix bas et la rapidité sont rarement ouverts dans les centres commerciaux. Les besoins en espace des installations varient également selon le concept. Un salon de manucure chic avec de grandes chaises en cuir en face d’un horaire de rendez-vous et un bureau personnalisé a besoin de plus d’espace qu’un salon de manucure bon marché avec un comptoir partagé et de simples tabourets de bar pour que les clients puissent s’installer.

Quelle structure juridique pour ouvrir un bar à ongles ?

Pour ouvrir un salon de manucure, il faut créer une société et, avec cela, choisir un statut juridique prestigieux. Même si vous n’êtes pas enthousiaste, il est important de parcourir les documents et de considérer les différentes options pour choisir le statut juridique qui convient le mieux à vos activités. Vous devez notamment choisir entre un micro-entrepreneur, une entreprise individuelle, et éventuellement une société à responsabilité limitée, une société par actions simplifiée (SAS) ou une société à responsabilité limitée (SARL).

A noter que le choix du statut juridique n’est pas sans conséquence, puisqu’il affecte à la fois l’organisation de l’entreprise et le régime social de ses dirigeants, ainsi que le régime fiscal de l’entreprise. Ce n’est donc pas une décision facile mais plutôt l’inverse.

Pour choisir le meilleur statut juridique pour votre salon de manucure, lisez notre guide du statut juridique.

Le business plan d’un nail bar

Un business plan est un document qui permet de présenter un projet d’entreprise, de convaincre de ses atouts et de démontrer son potentiel de rentabilité.

Un business plan de salon de manucure, au moins sur papier, vous aide à voir si votre entreprise est financièrement viable avant de vous lancer. Il est aussi systématiquement demandé par les banques et les investisseurs potentiels. C’est donc aussi un document indispensable lors de la recherche de financement.

Si vous débutez dans la création d’un plan d’affaires et que vous ne savez pas comment procéder, vous pouvez utiliser notre logiciel de business plan collaboratif en ligne.

L’utilisation du BPC, logiciel dédié présente plusieurs avantages.

  • Vous serez guidé par des instructions écrites détaillées et des exemples pour chaque partie du plan.
  • Inspirez-vous des modèles de plan d’affaires pré-écrits
  • Créez facilement des prévisions financières en laissant le logiciel gérer la comptabilité.
  • Recevez une documentation au format professionnel prête à être envoyée à votre conseiller bancaire.

Si ce type de solution vous intéresse, vous pouvez vous inscrire ici et essayer gratuitement le logiciel.