Business Plan Collaboratif

COMMENT CRÉER UN BAR À SOURIRE

Le logiciel qui réalise votre business plan en deux clics

logo 1 (1)

Le logiciel qui réalise votre business plan en deux clics

0%

COMMENT CRÉER UN BAR À SOURIRE

Les bars à sourire sont devenus de plus en plus populaires en France ces dernières années. En fait, le blanchiment des dents est à la mode et tout le monde veut un sourire parfait. De ce fait, le concept de bar à sourire séduit de plus en plus d’entrepreneurs.

  • Ai-je besoin d’un diplôme pour créer un bar à sourire ?
  • Quelle est la réglementation de ce type d’établissement ?
  • Avez-vous besoin d’élaborer un plan d’affaires pour lancer de telles activités ?

Dans cet article, nous allons vous montrer tout ce que vous devez savoir pour mener à bien un projet d’ouverture de bars avec le sourire.

Faut-il un diplôme pour créer un bar à sourire?

Non, vous n’avez pas besoin d’un diplôme spécifique pour ouvrir bar à sourire. En fait, il s’agit d’une activité en libre-service et les informations fournies dans les instructions sont uniquement à des fins de formation. De plus, les fournisseurs d’appareils forment généralement leurs clients sur la façon d’utiliser leurs appareils.

Cependant, une formation au blanchiment des dents par la suite peut être un réel atout. En effet, cette formation vous apportera les connaissances dont vous avez besoin et gagnera la confiance de vos clients. Cela peut se faire dans un centre de beauté, en personne, à distance ou chez le fabricant de votre produit ou équipement de blanchiment.

Quelles assurances pour couvrir un bar à sourire ?

La participation à certaines assurances est indispensable pour ouvrir un bar souriant. Car sans un minimum de vigilance, les accidents peuvent arriver très vite. Avec cette assurance, vous pouvez couvrir tous les risques liés à l’activité.

  • Assurance Responsabilité Civile Professionnelle : Cette assurance obligatoire vous protège contre les dommages causés accidentellement par des tiers dans le cadre de vos activités professionnelles.
  • Assurance responsabilité civile : Elle protège vos activités en cas de dommages à l’entreprise. Il peut s’agir d’incendie, de dégâts des eaux, de vandalisme, de vol, de dommages électriques, de bris de glace, etc.
  • Assurance Perte d’Exploitation : Cette garantie vous permet d’être couvert si un accident arrête tout ou partie de vos activités.
  • Assurance Bâtiment et Biens Professionnels : Protège l’ensemble des bâtiments et des équipements qui s’y trouvent en cas de dommages. Elle intervient en cas d’incendie, d’inondation, de catastrophe naturelle, de vandalisme, etc.
  • Garantie Recours Juridique : Bien que non obligatoire, cette garantie couvre tous les frais de justice en cas de litige avec le client. Elle fournit également un soutien au quotidien lorsque des conseils juridiques sont requis.

Quelle est la réglementation pour un bar à sourire ?

Enfin, une étude de marché permet d’étudier le marché du blanchiment des dents et de comprendre sa dynamique. Vous pouvez également suivre les dernières tendances de l’industrie.

Quel est l’emplacement idéal pour un bar à sourire ?

Le choix d’un emplacement de bar à sourire est une étape importante qui influe directement sur la réussite de votre projet. Par conséquent, il est important de prendre en compte plusieurs facteurs pour trouver un emplacement approprié.

Tout d’abord, l’emplacement doit être clairement visible. Pour ce faire, il est nécessaire de privilégier les routes à fort trafic et les centres urbains. Si vous décidez d’emprunter la voie la plus cabossée, vous devez investir davantage dans la publicité.

Aussi, la préférence devrait être donnée aux zones dynamiques avec une population active. Identifiez votre clientèle cible et essayez de vous en approcher le plus possible. Par exemple, si vous voulez attirer les femmes, vous pouvez chercher près des centres commerciaux et des salons de beauté.

Enfin, le choix d’un emplacement pour votre bar à sourire dépendra également de vos fonds initiaux disponibles.

Vaut-il mieux créer un bar à sourire en indépendant ou avec une franchise ?

Pour ouvrir un bar à sourire, vous pouvez choisir d’être indépendant ou de rejoindre un réseau de franchises. Il est important de bien comprendre les avantages et les inconvénients de chaque option afin de faire le meilleur choix en fonction de vos besoins.

Commencez plus rapidement en choisissant bar à sourire franchisé. Grâce à la franchise, vous bénéficiez également d’un budget initial réduit. Vous pouvez également bénéficier d’une formation en gestion d’entreprise. En plus du soutien, cette formation peut aider à réduire le stress et à réduire le risque d’échecs liés à l’activité.

Enfin, rejoindre une franchise facilite la levée de fonds, notamment grâce à votre image de marque. Vous avez également accès aux dernières données et tendances de l’industrie.

En revanche, choisir un bar à sourire indépendant se traduira par un budget de départ plus réduit car vous manquerez de redevances de franchise. De plus, les freelances n’ont pas à suivre les règles du franchiseur, ce qui leur donne beaucoup plus de flexibilité et d’autonomie. Vous pouvez même fixer votre propre prix et définir votre marge bénéficiaire.

Pour finir, l’absence d’accord contractuel avec une entité mère réduit le risque de conflit. Elle vous permet également de revendre facilement votre bar à sourire (si nécessaire).

L’exploitation d’un bar à sourire nécessite le respect de règles assez strictes. Le blanchiment des dents étant une prestation purement esthétique et non médicale, il est absolument interdit de mettre le produit dans la bouche du client.

Par conséquent, vous devez préparer le produit et installer vous-même les gouttières. Aussi, les produits de blanchiment des dents relèvent de la catégorie cosmétique telle que définie par la réglementation européenne rédigée en 2011. Compte tenu des risques que le peroxyde d’hydrogène (eau oxygénée) fait peser sur la sécurité des clients, la réglementation fixe les conditions d’utilisation de cette substance.

  • La concentration maximale de peroxyde d’hydrogène dans les produits buccaux ne doit pas dépasser 0,1 %.
  • Les produits contenant 0,1 à 6 % de peroxyde d’hydrogène sont réservés aux dentistes.
  • Les produits dentaires avec des concentrations supérieures à 6% sont interdits au sein de l’Union européenne
  • Enfin, les lampes utilisées avec Smilebar doivent être marquées “CE”.

Vous devez également respecter les dispositions de l’arrêté gouvernemental du 27 août 2015 qui garantit la protection de la santé et de la sécurité des personnes.

Faut-il faire un business plan pour créer un bar à sourire ?

En fait, la création d’un bar à sourire nécessite la création d’un business plan. Ce document vous permet de :

  • Mieux comprendre le marché et l’industrie dans lesquels vous souhaitez vous implanter
  • Créer la feuille de route et la stratégie de développement du bar à sourire
  • Développer des stratégies marketing efficaces pour augmenter les ventes
  • Définissez votre budget de départ et planifiez vos coûts initiaux
  • Préparer les prévisions de ventes, de coûts et de rentabilité
  • Convaincre les investisseurs de la viabilité du projet et créer des bars à sourire

Faut-il rédiger une étude de marché pour créer un bar à sourire ?

La rédaction d’une étude de marché est une étape importante dans le processus de création d’un bar à sourire. En fait, vous pouvez comparer votre idée de projet avec la réalité de l’industrie.

Par exemple, une étude de marché peut confirmer que vos clients cibles existent dans votre zone cible. Vous pouvez également identifier les attentes et les besoins des clients afin de proposer des offres plus satisfaisantes. Vous pouvez également faire une analyse concurrentielle à ce stade. En fait, vous pouvez analyser leurs produits, leurs forces et leurs faiblesses. Cela vous permet de vous démarquer de la concurrence.